Sarlat tourisme

Sarlat : capitale du Périgord Noir

Née au 12e siècle autour d’une abbaye bénédictine au cœur du Périgord noir, Sarlat est l’une des plus belles villes du pays, détentrice du record mondial de densité d’édifices classés.
Siège de l’évêché à partir du 14e siècle, Sarlat est alors une ville de marchands, de clercs, de consuls, de juristes et de nobles.
Elle doit aux représentants de la haute magistrature l’architecture si typique de ses demeures nobles à tours et à tourelles.
Marquée par des personnalités célèbres des arts et des sciences comme La Boétie, Jean Tarde ou Fénelon, Sarlat est une ville d’art et d’histoire toujours animée par une vie culturelle intense.
Située entre Dordogne et Vézère, l’ancienne cité épiscopale est aujourd’hui au cœur de la troisième aire urbaine de Dordogne après celles de Périgueux et de Bergerac.
Sarlat est une destination extrêmement appréciée par les plus jeunes. Découvrez toutes les visites de Sarlat pour les enfants.
Capitale du Périgord Noir, elle en concentre les richesses et les spécificités culturelles à travers son patrimoine architectural et historique, mais aussi ses marchés aux truffes, ses foires au gras, ses journées du terroir et ses festivités traditionnelles.
Alors profitez de la situation exceptionnelle du camping Sarlat pour partir à la découverte de la ville et ses trésors cachés.

visite de Sarlat en Périgord Noir
Que voir à Sarlat

Les principaux lieux d’intérêt à Sarlat-la-Canéda

Pour préparer au mieux votre séjour, consultez la carte interactive de Sarlat-la-Canéda.

  1. Le vieux Sarlat : le cœur de ville médiéval abrite la plus grande concentration au monde d’édifices inscrits ou classés aux Monuments Historiques. Des visites guidées, classiques, nocturnes ou insolites permettent d’en découvrir tous les secrets, de l’hôtel de ville à la maison du présidial en passant par la fontaine Sainte-Marie, la place de France, la chapelle des Pénitents blancs, l’église des Récollets et le couvent Sainte-Claire.
  2. La cathédrale Saint-Sacerdos : ancienne abbatiale, la cathédrale de Sarlat est consacrée à Sacerdos de Limoges, dont elle a abrité les reliques. Le style dominant est gothique. L’édifice conserve un clocher roman du 12e siècle surmonté d’un bulbe du 17e siècle. À l’intérieur de la cathédrale se trouve un remarquable orgue dit « en nid d’hirondelle ».
  3. Le Manoir de Gisson : parmi les plus remarquables édifices de la ville, l’hôtel de Gisson date du 13e et du 16e siècle. Il abrite un musée dédié au quotidien de la bourgeoisie sarladaise au 17e siècle. Ses pièces sont meublées d’époque et ses caves voûtées recèlent un passionnant cabinet de curiosités.
  4. Le marché couvert : aménagé par l’architecte Jean Nouvel dans l’ancienne église Sainte-Marie, le marché couvert est un incontournable à Sarlat. On y déniche chaque matin des produits frais et du terroir de la meilleure qualité, en provenance directe des producteurs locaux.
  5. L’ascenseur panoramique : le clocher de l’église Sainte-Marie abrite quant à lui un ascenseur panoramique, lui aussi installé par Jean Nouvel, qui offre une vue à 360° sur la magnifique cité médiévale de Sarlat. En haute saison, un apéritif perché avec dégustation de truffe est proposé une fois par semaine.
  6. Le chemin des arts : les ruelles de Sarlat abritent de nombreuses galeries d’art et expositions. Un chemin balisé permet aux amateurs de découvrir le travail des artistes au fil d’un parcours thématique dans la vieille ville. L’occasion de remarquer la beauté de certains des édifices qui abritent les expositions, à l’instar de l’hôtel de Maleville et son toit de lauze.
  7. La lanterne des morts : chapelle sépulcrale datant du 12e siècle, la lanterne des morts de Sarlat est située derrière le chevet de la cathédrale Saint-Sacerdos, dans le cimetière Saint-Benoît de l’ancien couvent. De style roman, l’édifice circulaire est énigmatique et participe au charme de la vieille ville.
  8. Le château de La Boétie : maison de naissance de La Boétie, célèbre compagnon de Montaigne, cet hôtel particulier situé entre la place Peyrou et la place André Malraux date du début du 16e siècle. Le rez-de-chaussée laisse place à un passage qui mène dans la cour. La restauration de la façade permet d’admirer des ornements typiques de la Renaissance.
  9. La tour du bourreau : Escape Game historique, le site de la tour du bourreau propose une enquête d’escape game dans une authentique tour fortifiée du 16e siècle. Une visite de la ville sous forme d’enquête est également proposée au départ de la tour du bourreau. Le site est enfin le point d’accès unique aux remparts de Sarlat.
  10. La place du marché aux oies : emblématique de Sarlat, la charmante place bordée de boutiques et d’hôtels particuliers Renaissance est toujours le cœur battant des marchés traditionnels et nocturnes de la vieille ville. Les trois oies de bronze qui ornent la place sont une œuvre du sculpteur François-Xavier Lalanne.
salade périgourdine
gastronomie Sarlat en Périgord Noir

Sarlat-la-Canéda : entre gastronomie et convivialité

Terre de gastronomie, Sarlat attire les visiteurs du monde entier pour ses marchés du terroir, ses ventes de truffes et ses nombreux restaurants dont les cuisines mettent à l’honneur les produits et spécialités périgourdines : les champignons forestiers et les truffes, les noix et les châtaignes, les confits et les foies gras, les charcuteries, les fromages de chèvre, les liqueurs ou encore les fraises.
Découvrez le restaurant Sarlat lors de votre séjour en Périgord Noir.

Transmises de génération en génération, les recettes paysannes du Périgord Noir sont à la carte des établissements sarladais dans leur version traditionnelle ou revisitées par les chefs les plus inspirés.
De l’omelette aux cèpes au tourin blanchi en passant par les incontournables pommes de terre à la sarladaise, le foie gras poêlé et le gâteau aux noix, les ruelles et places médiévales de Sarlat offrent un cadre idéal pour savourer ces plats du terroir en terrasse.
Elles accueillent également des marchés traditionnels ou de producteurs sur lesquels flâner au milieu des étals colorés exhalant des parfums gourmands : marché couvert de l’ancienne église Sainte-Marie, marchés du terroir, marchés aux truffes en hiver, et stand de découverte de la truffe d’été en juillet et en août.

Si les marchés sont des événements incontournables de Sarlat, la cité médiévale est animée de nombreux autres rendez-vous tout au long de l’année.
Parmi les temps forts de l’hiver figurent :

  • Le Festival du Cinéma : rendez-vous naturel dans une ville qui sert régulièrement de décor au 7e art.
  • Le marché de Noël considéré comme l’un des plus beaux de France avec sa cinquantaine de chalets et ses deux patinoires.
  • Les expositions d’art des Hivernales, consacrées aux artistes locaux.
  • L’incontournable la fête de la truffe organisée le 3e week-end de janvier par l’Académie culinaire du foie gras et de la truffe.

Dès le printemps et jusqu’en automne se succèdent ensuite plusieurs festivals :

Découvrez en détail l’agenda de Sarlat et ses alentours.