La Vallée de la Dordogne est un territoire dont il est facile de tomber amoureux.
Elle séduit autant par la richesse de son patrimoine historique que par la beauté et la diversité de ses espaces naturels.
Les visiteurs se pressent pour découvrir les villages typiques qui la composent, ainsi que les châteaux, manoirs et jardins qui façonnent son paysage.
Les vacanciers y vont aussi pour faire de la randonnée, remonter la Dordogne en gabarre, sillonner de grands espaces à vélo… en somme, pratiquer diverses activités de pleine nature.

riviere Dordogne en vallée de la Dordogne

Où se trouve la vallée de la Dordogne ?

Connue notamment pour ses grottes préhistoriques et ses châteaux médiévaux, sublimée par une nature grandiose, la Vallée de la Dordogne est composée de plusieurs villes et villages situés dans trois régions (Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes) et six départements (Puy-de-Dôme, Cantal, Corrèze, Lot, Dordogne et Gironde).
Le territoire doit aussi son attrait à ces nombreuses cités médiévales qui font partie des « plus beaux villages de France ».

Trois d’entre elles sont situées dans le Lot, en Occitanie (Autoire, Carennac et Loubressac) et trois autres en Corrèze, en Nouvelle-Aquitaine (Collonges-la-Rouge, Turenne et Curemonte).
A cela s’ajoutent dix autres villages classés situés dans le département de la Dordogne, parmi lesquels Castelnaud-la-Chapelle, Beynac, La Roque-Gageac, Domme ou encore Monpazier.

Parmi les destinations incontournables dans la vallée des châteaux et jardins, on retrouve aussi Argentat (Corrèze), Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Bergerac (Dordogne), Saint-Emilion (Gironde) ou encore Libourne (Gironde).

Patrimoine historique en Vallée de la Dordogne

La vallée de la Dordogne est l’un des territoires qui gardent les traces des premières communautés humaines qui s’étaient établies en Europe voici plusieurs milliers d’années.
Ces lointains ancêtres vivaient dans des grottes dont les parois sont ornées de peintures et gravures représentant essentiellement des animaux ceux qu’ils chassaient notamment.
Ces œuvres pariétales nous renseignent dans une certaine mesure sur l’environnement et le mode de vie de ces communautés préhistoriques.
Parmi les grottes ornées de la vallée de la Dordogne, on peut notamment citer la grotte préhistorique des Merveilles et les grottes de Cougnac.

Le territoire compte également de nombreuses grottes à concrétions, parmi lesquelles les grottes de Lacave et les Grottes de Lascaux. Le gouffre de Padirac figure aussi parmi les sites incontournables de la région.

La vallée de la Dordogne est aussi le pays des châteaux, manoirs et jardins. Ces lieux racontent certaines des pages les plus importantes de l’histoire de la région. Ainsi par exemple, les châteaux de Castelnaud et de Beynac furent longtemps des ennemis jurés durant la guerre de cent ans.
Les visiteurs s’intéressent aussi au château des Milandes, une somptueuse demeure où Joséphine Baker trouve refuge au début de l’occupation allemande ; c’est aussi là que celle que l’on appelait alors la « Vénus noire » accepté de récolter des informations auprès de hauts responsables militaires et politiques étrangers, pour le compte du Renseignement militaire français.
Découvrez les plus beaux châteaux de la Vallée de la Dordogne en Périgord Noir.

Le patrimoine architectural de la vallée de la Dordogne comprend aussi des édifices emblématiques tels que le château de Montal, les Tours de Merle, les châteaux Fénelon, de Hautefort ou encore de Vassinhac. Les châteaux de Pannomie, des Tours Saint-Laurent et de Rocamadour suscitent eux aussi l’intérêt de nombreux visiteurs.

La vallée de la Dordogne est aussi compte connue pour ses nombreux parcs et jardins. Parmi les incontournables figurent les jardins d’Eyrignac, les Jardins de l’imaginaire, les Jardins d’Eau, les jardins suspendus de Marqueyssac ou encore les jardins du château de la Treyne… pour n’en citer que quelques-uns.

camping la roque gageac

Les plus beaux villages de la vallée de la Dordogne

La Vallée de la Dordogne est en effet reconnue pour ses villages typiques.
Nous avons sélectionné six des plus beaux villages de France situés en vallée de la Dordogne, qui sont aussi parmi les plus connus dans la région :

  • Autoire
    Situé dans le Lot, Autoire offre un cadre paisible sublimé par de belles gentilhommières flanquées de tourelles, de manoirs, de châteaux… Autant de demeures qui ont valu au village le surnom de « Petit Versailles ». A côté de ces prestigieuses demeures, on trouve aussi à Autoire de nombreuses maisons à colombages. Le décor se compose aussi d’une église romane, d’une fontaine, de pigeonniers carrés, de petites boutiques mettant à l’honneur l’art et la gastronomie locale…
  • Carennac
    Egalement situé dans le Lot, sur les rives de la Dordogne, Carennac compte parmi ses incontournables des maisons Renaissance aux fenêtres sculptées entourant le château des Doyens et le prieuré clunisiens du 11ème siècle. Les visiteurs s’intéressent aussi à l’église Saint-Pierre, connue pour son tympan sculpté, son cloître et sa salle capitulaire abritant une magnifique Mise au tombeau du 15ème siècle.
  • Loubressac
    Ce village perché du Lot offre une vue imprenable sur les vallées de la Dordogne, de la Bave et de la Cère. C’est aussi l’un des meilleurs endroits pour admirer les châteaux de Castelnaud, de Montal et de Saint-Laurent-les-Tours.
  • Collonges-la-Rouge
    Castels et maisons nobles aux façades de grès rouge, tours en poivrière, église au tympan en calcaire, chapelle des Pénitents aux vitraux modernes… Ce sont quelques-uns des bâtissent qui font la richesse du patrimoine architectural de Collonges-la-Rouge, situé dans la partie corrézienne de la vallée de la Dordogne.
  • Curemonte
    Egalement situé en Corrèze, Curemonte comprend trois châteaux privés et autant de fontaines et églises. Les visiteurs peuvent aussi y apprécier l’architecture de belles maisons nobles et découvrir une halle abritant un fût de croix du 16ème siècle.
  • Turenne
    Construit à flac d’une butte calcaire, ce village médiéval corrézien conserve de nombreuses traces de son histoire, dont la Tour César qui domine le paysage verdoyant environnant.

La rivière de la Dordogne

La rivière de la Dordogne fait partie des cours d’eau les plus emblématiques de France, certains parlent même de la « plus belle rivière » du pays.
D’abord torrent, ses gorges serpentent les paysages volcaniques des monts Dore et du Cantal et les forêts du Limousin.
Elle devient ensuite rivière et sillonnent des paysages calcaires dans les causses du Quercy et les falaises du Périgord. Enfin fleuve, elle débouche sur la plaine côtière du Bordelais.

Les gorges de la Dordogne, ponctuées de grands barrages hydroélectriques, constituent un véritable patrimoine industriel national. Elles sont enserrées dans des forêts profondes et dominées par le château de Val.
La vallée de la Dordogne se situe, elle, sur les chemins menant à Saint-Jacques-de-Compostelle où pèlerins et touristes peuvent notamment admirer le Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour, classé Grand Site de France en 2011.

En Dordogne périgourdine, le décor est marqué notamment par des falaises de calcaires émaillées de constructions troglodytiques. Le territoire compte de nombreux éperons formant des belvédères offrant des vues imprenables sur la rivière Dordogne et ses méandres.
Les activités aquatiques ne manquent pas en Vallée de la Dordogne. Vous pourrez notamment vous essayer au canoë sur la Dordogne.

canoe en vallée de la Dordogne

Que faire en vallée de la Dordogne ?

Châteaux, bastides, jardins, villages, sites préhistoriques… de nombreux lieux valent le détour dans la vallée de la Dordogne :

  • Le château de Beynac
    Cette sentinelle de pierre fait partie de nombreuses places fortes qui ont marqué l’histoire du Périgord, en particulier durant la guerre de cent ans. Vieille de neuf cents ans, le château de Beynac fut longtemps l’ennemi juré de celui de Castelnaud durant cette longue époque conflictuelle.
  • La bastide Monpazier
    Situé entre Sarlat et Bergerac, Monpazier fait l’un des neuf « plus beaux villages de France » du Périgord Noir. Classée « Grand Site de France », la cité médiévale possède de nombreux joyaux, parmi lesquels une bastide datant du 13ème siècle.
  • Le centre historique de Sarlat
    Capitale du Périgord Noir et classé ville d’art et d’histoire, Sarlat concentre plusieurs dizaines de monuments historiques inscrits ou classés (manoir de Gisson, cathédrale Saint-Sacerdos…), spécialement dans son centre historique.
  • Le gouffre de Padirac
    Le site est considéré comme l’une des plus importantes curiosités géologiques de France. Le gouffre est connu pour sa rivière souterraine. Après une descente vertigineuse à plus de cent mètres, les explorateurs – professionnels ou amateurs – ont la chance d’admirer la Grande Pendeloque, une stalactite géante de 60 mètres de haut…
  • La grotte de Lascaux IV
    Lascaux IV permet d’admirer une reproduction grandeur nature des peintures et gravures (réalisées il y a 17 000 à 19 000 ans) qui ornent les parois de la grotte de Lascaux.