La Dordogne compte de nombreux sites et grottes préhistoriques datant du paléolithique et de l’homme de cro magnon qui nous renseignent sur l’environnement et le mode de vie des premières communautés humaines établies dans les cavernes d’Europe voici plusieurs milliers d’années.
Parmi ces sites figure la grotte de Lascaux, située sur la commune de Montignac.
Le site n’est plus accessible au grand public depuis les années 1960. L’on peut néanmoins se faire une idée des œuvres qui ornent ses parois en visitant le fac-similé (Lascaux II) ou grâce à la reproduction intégrale du Centre international de l’art pariétal (Lascaux IV).

grottes lascaux dordogne

Où se trouvent les Grottes de Lascaux ?

La grotte de Lascaux se situe sur la commune de Montignac.
Mondialement connue, elle fait partie des nombreux sites préhistoriques classés que compte la vallée de la Vézère, véritable « chapelle Sixtine de la préhistoire ».
Pour des raisons de conservations, il n’est plus possible de visiter la grotte originale. Le public peut cependant avoir un aperçu des trésors que renferme le site grâce au fac-similé ouvert en 1983. Mieux encore, le Centre international de l’art pariétal propose depuis 2016 la découverte d’une reproduction intégrale des peintures rupestres qui ornent la grotte de Lascaux.

Les grottes de Lascaux en quelques chiffres

  • La grotte de Lascaux est découverte par quatre adolescents en septembre 1940. Elle est ouverte au public dès 1948, mais sera fermée, pour des raisons de conservation, à partir de 1963.
  • Suite à la fermeture de la grotte originale dans les années 1960, un fac-similé (Lascaux II) présente une partie des œuvres que renferme le site depuis 1983 ; en 2016, le public peut découvrir une reproduction intégrale de ces œuvres pariétales au Centre international de l’art pariétal (Lascaux IV).
  • Les peintures et gravures que renferme la grotte de Lascaux furent réalisées il y a 17 000 à 19 000 ans. Les estimations ont été réalisées à partir de datations mais aussi d’études des divers objets retrouvés sur le site. La plupart des spécialistes attribuent ces œuvres au magdalénien.
  • Lascaux IV se démarque par la diversité de son public, accueillant 60 % de Français pour 40 % d’étrangers – alors que le ratio se situe autour de 80/20 pour les autres sites.
  • Lascaux IV a accueilli quelque 500.000 visiteurs en 2017. En juillet 2019, Franceinfo rapporte que le nombre de visiteurs a dépassé la barre symbolique du million. « Le millionième visiteur a été identifié ce [jeudi 11 juillet] matin », indiquait alors André Barbé, directeur général de la Semitour, exploitant du site.

Qui a découvert les grottes de Lascaux ?

En septembre 1940, Marcel Ravidat découvre une cavité dans la colline de Lascaux.
Quatre jours plus tard, le jeune homme revient sur les lieux accompagné de trois de ses amis, Jacques Marsal, Georges Agniel et Simon Coencasa. Les adolescents s’engouffrent dans la grotte et font la découverte de nombreuses peintures préhistoriques d’art rupestre qui ornent ses parois.

Maurice Thaon, spécialiste reconnu de l’art pariétal, exécutera par la suite les premiers dessins et croquis des parois de la grotte de Lascaux. Plus d’une trentaine de relevés de reproduction seront réalisés. Maurice Thaon reprend ses travaux après 1942, cette fois en photographiant les peintures.

La grotte de Lascaux est ouverte au public après la seconde guerre mondiale, plus précisément à partir de 1948. Le site attire alors des millions de visiteurs. La valeur inestimable des peintures rupestres et l’importance particulière que leur accorde le public émeuvent l’abbé H. Breuil – sous l’autorité duquel avait travaillé Maurice Thaon –, au point qu’il surnomme la grotte « chapelle Sixtine de la préhistoire ».

Pour définir une stratégie de sauvegarde de la grotte de Lascaux, André Malraux, alors ministre de la culture, met en place une commission scientifique. Le gouvernement décidera finalement de la fermer au public le 18 avril 1963.

Visiter les célèbres grottes préhistoriques

Après le fac-similé de la grotte originelle (Lascaux II) et l’exposition itinérante de Lascaux III, le Centre international de l’art pariétal (Lascaux IV) propose depuis 2016 une reproduction grandeur nature des peintures et gravures qui ornent la grotte de Lascaux.
Le lieu fait partie des incontournables de la vallée de la Vézère. La visite est un moment inoubliable à partager en famille ou entre amis. L’occasion pour les adultes comme pour les enfants de mieux connaître des œuvres pariétales réalisées voici plusieurs milliers d’années.
Lascaux IV propose une visite interactive et numérique de ses répliques. Ainsi, tablette à la main, le visiteur découvre au rythme qui lui convient les reproductions des ornements de la grotte de Lascaux.
Plusieurs salles attendent les visiteurs. Dans l’atelier, le public plonge avec plus de précision au cœur des peintures de la grotte de Lascaux IV. Il peut aussi revivre l’interprétation de l’art pariétal à travers les âges, dans le théâtre numérique.
Le cinéma 3D lui permet par ailleurs d’entrer en immersion dans les autres grottes du monde entier. Enfin, une salle d’exposition personnalisable met à l’honneur les plus grandes œuvres d’art contemporaines.

que voir aux Grottes de Lascaux

Grottes de Lascaux : horaires et tarifs

Horaires d’ouverture

  • 3 février – 5 avril : 10 h – 18 h
  • 6 avril – 7 juillet : 9 h – 19 h
  • 8 juillet – 21 juillet : 8 h 30 – 20 h 30
  • 22 juillet – 4 août : 8 h – 21 h
  • 5 août – 23 août : 8 h – 21 h 30
  • 24 août – 30 août : 8 h 30 – 20 h 30
  • 31 août – 29 septembre : 9 h – 19 h
  • 30 septembre – 3 novembre : 9 h 30 – 19 h
  • 4 novembre – 5 janvier : 10 h – 18 h.

Tarifs adultes

  • Lascaux IV : 20 €
  • Lascaux II : 14 €
  • Parc du Thot : 10 €

Tarifs enfants (5 à 12 ans)

  • Lascaux IV : 12.90 €
  • Lascaux II : 9 €
  • Parc du Thot : 5.50 €

Billet combiné : Lascaux IV – Lascaux II – Parc du Thot

  • Adulte : 30 €
  • Enfant : 19 €.