La Roque-Gageac

Faites un bond dans l’Histoire en visitant ce village niché au pied d’une falaise, 3e du classement officiel des Plus Beaux Villages de France.
Son église du XIVe siècle avec son clocher-mur typique nous transporte dans une époque révolue. Ses maisons couleur ocre et or avec leurs toits de lauze ou de tuiles miroitant dans l’eau de la Dordogne invitent à la rêverie et l’on se prend à imaginer les gabarres pleines de marchandises du XIXe siècle naviguant sur la rivière avant de s’arrêter au village.
Le jardin exotique est lui aussi exceptionnel : le solarium naturel créé par la situation géographique particulière du village offre au visiteur une vraie parenthèse enchantée.
Découvrez le site officiel de La Roque-Gageac.

Beynac-et-Cazenac

Son majestueux château du XIIe siècle, classé monument historique depuis 1944 et qui fut autrefois envahi par Richard Cœur de Lion, domine ce village à l’architecture typique de la Dordogne.
La découverte des vieilles ruelles pavées du village et de ses petites places vous permettra de tout connaître sur ses « barrys », ainsi que sont surnommés ses quartiers.
L’immersion au Moyen-Age est immanquable, la forteresse a d’ailleurs servi de lieu de tournage à de grands films cinématographiques comme « Les Visiteurs ».
Un splendide panorama vous attend en haut du village, parfait pour faire de magnifiques photos.

A visiter les plus beaux villages de France, une sélection étonnante proche du camping

A visiter les plus beaux villages de France, une sélection étonnante proche du camping

Découvrez le site officiel de Beynac et Cazenac.

Castelnaud-la-Chapelle

Face à La Roque-Gageac et à Beynac-et-Cazenac, ce village du XIIe siècle surplombe le confluent de la Dordogne et du Céou.
Construit en plusieurs terrasses successives, il offre un somptueux panorama et invite à se promener parmi les maisons anciennes disposées le long des ruelles abruptes.
Son église, consacrée à Saint-Michel qui repoussa Lucifer et vainquit le démon de l’apocalypse, comporte les caractéristiques si particulières aux églises périgourdines.
Son fort, à 300 mètres d’altitude, a connu les batailles de la Guerre de Cent Ans et abrite aujourd’hui le Musée de la Guerre au Moyen-Age. Il comprend 2 châteaux dont le château des Milandes.
Découvrez le site officiel de Castelnaud.

Domme

Juché sur une immense falaise, la vue sur la vallée de la Dordogne de cette ville-bastide est imprenable et dévoile le château de Montfort et celui de Beynac. Au XIVe siècle, des membres des Templiers furent emprisonnés dans l’une des portes du village ; des traces de leur passage subsistent avec des inscriptions sur les murs.
Découvrez le joyau de Domme : une grotte s’étirant à 20 mètres de profondeur sur 450 mètres de long sous le village. Aménagée, c’est la plus grande du Périgord Noir.
On ressort de la visite par un ascenseur menant à un point de vue magnifique sur la vallée.
Découvrez le site officiel de Domme.

Belvès

Au-dessus de la vallée de la Nauze, ce village médiéval dont on peut traduire le nom par « belle vue », comporte 7 clochers.
Régulièrement envahi pendant la Guerre de Cent Ans, son patrimoine architectural a néanmoins été remarquablement bien conservé.
Le village compte de beaux monuments à visiter : son château, la Tour des Fihols, l’église Notre-Dame-de-l’Assomption, la Maison des Consuls ou encore une halle du XVe étendue au XVIe siècle. Sous cette dernière une vraie cité troglodyte, occupée par des paysans entre le XIIIe et le XVIIIe siècle, est à découvrir.
Découvrir le site officiel de Belvès

Bastide de Monpazier

Avec ses 32 monuments classés aux monuments historiques, Monpazier est réputée pour être la bastide modèle entre les 300 bastides que compte le Sud-Ouest de la France. Bâtie en 1284 par Edouard Ier d’Angleterre non loin du château de Biron, elle a une forme de quadrilatère parfait, chef d’œuvre architectural.
Le Bastideum, espace culturel, vous immergera dans l’histoire et l’atmosphère propre au Moyen-Age.
Découvrez les merveilles du village : musée dans l’ancien couvent des Récollets du XVIIe siècle, maison du Chapitre, place des Cornières où le marché ouvre tous les jeudis et ce depuis l’époque médiévale.
Découvrir le site officiel de Bastide de Monpazier

Limeuil

Entre la Dordogne et la Vézère, ce village en hauteur, peuplé depuis la Préhistoire, a souffert des invasions vikings et de la Guerre de Cent Ans, dont il porte encore aujourd’hui les stigmates.
De son château et de ses remparts, seules demeurent 3 portes fortifiées.
Fort d’une grande activité commerciale naguère jusqu’au XIXe siècle, cet ancien port arbore de jolies maisons de pierre typiques du Périgord et des ruelles abruptes animées.
Une plage, située sous 2 ponts, permet de se baigner. Ses jardins donnent un magnifique point de vue panoramique sur le confluent des 2 rivières.
Découvrir le site officiel de Limeuil

Saint-Léon-sur-Vézère

À 5 km du château de Losse, cet ancien port se trouve dans un cadre au charme typiquement périgourdin.
Le travail artisanal du bois, du tissu ou encore de l’ivoire est très présent : beaucoup d’artistes et d’artisans sont installés dans ce village.
La jolie église romane du XIIe siècle, le manoir de la salle, les châteaux de Clérans et de Chabans sont des monuments de son patrimoine historique à ne pas manquer.
Le village est ouvert sur le monde : c’est un centre européen important de sauvegarde et d’expansion du bouddhisme tibétain et son église, classée monument historique, reçoit pendant l’été le festival musical du Périgord Noir.
Découvrir le site officiel de Saint-Léon-sur-Vézère

Saint-Amand-de-Coly

Non loin de Lascaux, blotti entre 2 petits vaux dans la vallée de la Vézère, le village se trouve à une vingtaine de kilomètres de Sarlat.
L’harmonie des couleurs des maisons du village et des pigeonniers caractéristiques du Périgord Noir en fait un village à visiter.
Mais surtout, il comprend une abbatiale du XIIe siècle, l’une des plus belles églises fortifiées du Périgord ayant dominé de grands territoires et résisté aux assauts de la Guerre de Cent Ans.
Sa tour-donjon recèle un abri défensif, le transept abrite des cages de guet et ses remparts et innombrables lignes de défense laissent imaginer sa grandeur passée.
Découvrir le site officiel de Saint-Amand-de-Coly