Histoire et patrimoine de la cité de Sarlat visite de sarlat

Cité remarquable mondialement célèbre pour le record de densité de monuments historiques que détient sa vieille-ville, Sarlat-la-Canéda s’est développée à partir du 12e siècle autour d’une abbaye bénédictine.
Cité épiscopale dès le 14e siècle, Sarlat doit la richesse architecturale de ses demeures et édifices à son attractivité d’alors, qui fait longtemps d’elle une ville de marchands, de nobles et de juristes. Ses rues représentent pour leur beauté et leur authenticité un cadre rêvé pour le 7e art, et notamment pour les films historiques auxquels elles servent encore souvent de décor.
Ville d’art et d’histoire, Sarlat est aujourd’hui réputée pour la richesse de son patrimoine autant que pour le dynamisme de sa vie culturelle.
Capitale du Périgord Noir, elle en représente la culture culinaire et les traditions.
Ses marchés aux truffes sont réputés internationalement, de même que ses marchés au gras, ses festivités traditionnelles et l’excellence générale des tables de ses restaurants.
Du festival Fest’Oie au week-end de la truffe en passant par les journées du terroir puis par les journées du goût et de la gastronomie, Sarlat s’affirme comme la conservatrice privilégiée des traditions gastronomiques périgourdines.

Les plus beaux sites historiques de Sarlat-la-Canéda

  • La cathédrale Saint-Sacerdos : construite du 12e au 17e siècle, la cathédrale et ancienne abbatiale de Sarlat se reconnaît de loin à son clocher bulbe qui domine la ville. Son orgue en nid d’hirondelle est particulièrement remarquable.
  • Le Manoir de Gisson : magnifique édifice Renaissance dont l’intérieur révèle du mobilier et des costumes d’époque, l’hôtel de Gisson fait découvrir la bourgeoisie sarladaise du 17e siècle. Il comprend également un fascinant cabinet de curiosités.
  • L’ancienne église Sainte-Marie : l’architecte Jean Nouvel a aménagé dans l’édifice l’actuel marché couvert, haut lieu de la gastronomie sarladaise, et a installé dans son clocher un ascenseur panoramique qui permet de profiter d’une vue incroyable sur l’ensemble de la ville médiévale.
  • La place du marché aux oies : centrale et historique à Sarlat, elle accueillait jadis les foires et marchés à la volaille. Elle est toujours aujourd’hui le cœur des marchés à Sarlat. Bordée de boutiques et de belles façades, elle abrite également les sculptures d’oies de bronze de François-Xavier Lalanne, devenues les emblèmes de la ville.
  • La maison de La Boétie : demeure à la façade Renaissance typique, qui a vu naître Etienne de La Boétie, poète et indéfectible compagnon de Montaigne.